Se raccrocher à la buée

« It’s all about love » de Thomas Vinterberg et « Retour à Cold Mountain » d’Anthony Minghella sont deux films sortis en 2003 sur les écrans français.

Leur point commun ?

Un final sous la neige… mais aucune buée qui ne s’échappe de la bouche des protagonistes.

Le genre de détail qui peut flinguer un film.

Apte à ruiner tout le patient travail de vraisemblance réalisé en amont.

Ou à vous faire préférer la franchise du théâtre.


Écrit par Anthokadi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :