Mémoire à très court terme

Comme ne le dit pas le proverbe : « On voit le poisson rouge qui sommeille dans la mémoire du voisin, mais pas le piranha qui dévore tout dans le sien« .

L’autre jour, je me moquais gentiment des problèmes de mémoire de mon ancien patron. Mais j’aurais dû commencer par m’occuper des miens.

J’ai beau avoir une excellente mémoire pour certaines choses, je découvre depuis quelques temps que j’ai la pire mémoire à très court terme qui puisse exister. Ma grand-mère ayant été atteinte de la maladie d’Alzheimer, je sais à quoi ressemblent les symptômes d’une perte de mémoire à court terme. Je me souviens par exemple de l’époque où, malins comme des gredins, mes cousins en profitaient : lorsqu’ils avaient fait une bêtise et que notre grand-mère les cherchait pour les punir, ils partaient dans le jardin, couraient autour de la maison, et revenaient vers elle, qui avait déjà oublié après qui elle était en colère.

Ce n’est donc pas ce genre de mémoire-là qui me fait défaut. C’est bien plus ridicule que ça.

Exemple 1 : Un ami doit venir chez moi. Il m’appelle pour avoir l’adresse. Comme je suis prévoyant, j’ai un SMS pré-enregistré avec toutes mes coordonnées ; je propose de lui envoyer. Je raccroche. J’oublie d’envoyer le SMS. Heureusement, l’ami finit par rappeler, en se moquant gentiment de moi, et, la plupart du temps (!), je n’oublie pas deux fois de suite.

Exemple 2 : En ce moment, je cherche à changer de boulot. [Aparté : Ce n’est pas une mise en situation. Je cherche vraiment du boulot. Si vous avez des infos sur un poste de chef de projet web, dans une agence ou une entreprise implantée sur internet, faites-moi signe.] Lorsqu’il m’arrive de tomber sur des annonces depuis mon poste de travail actuel, je les envoie depuis mon adresse email professionnelle vers mon adresse personnelle. À chaque fois, je vais vérifier que le message est bien arrivé dans ma boîte personnelle. Je me connecte, j’arrive sur ma boite de réception, je vois que j’ai un nouveau message, et, tout joyeux, je me dis, à chaque fois : « Tiens, j’ai un nouveau message ». Puis je découvre que c’est le message que je viens de m’envoyer, trois secondes auparavant.

Rassurez-moi : ça arrive à d’autres personnes ce genre de trucs ?

Écrit par Rémi

Publicités

4 Responses to Mémoire à très court terme

  1. Anonyme dit :

    Non seulement le coup du « vous avez un nouveau message » je crois qu’il arrive à pas mal de monde, mais aussi qu’internet conditionne méchamment nos cerveaux, ex: je veux aller sur un forum pour ajouter qq chose dans un topic dans lequel j’ai tout lu, je me connecte, je vais sur mon marque pages, l’accueil des forums s’affiche, rien n’indique un topic non lu, je me déconnecte.

    Pareil pour le sms, le coup de « tu peux m’envoyer le numero de machin en raccrochant ? » « oui oui, pas de souci » et finalement je zappe et recois 15 mn apres unsms « ??alors?? », je l’ai déjà vécu plusieurs fois. T’es pas tout seul Rémi.

  2. Rémi dit :

    Je confirme qu’internet est un fléau incroyablement dévastateur : ennemi du temps, de la réflexion, du repos, de la concentration…

    J’ai beau avoir lu des millions d’articles de self-development, impossible de trouver une méthode (durable) qui permette de bosser sur internet sans subir une dérive incontrôlable de ce que je fais.

  3. Eliette dit :

    Bah merde, j’ai lu « Memoire a tres court terme » hier soir, ce qui ne m’a pas empechee a l’instant de recevoir un mail, le mien… et d’en etre surprise!
    Peut-etre que tu n’es pas tout seul frerot ou alors tu viens de me conditionner.

  4. Simon dit :

    Le pire pour moi, c’est les pièces jointes dans les mails.
    « Veuillez trouver ci joint… »
    Au moment où le mail est parti « Ah merde la pj ».
    Du coup, refaire un mail « désolé, petit oubli » qui en général part également sans sa pj, et on recommence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :