L’amie molette

C’est un détail comme un autre et molette n’est peut-être pas le mot ad hoc. Qu’importe, l’anecdote révèle un glissement.

Au tournant des années 2000, les radio-K7 et CD de jadis sont passés les uns après les autres à l’ère digitale. Au plan radiophonique, ce changement d’ère eut pour conséquence le passage à la recherche automatique des fréquences. D’une pression sur un bouton, l’auditeur actionnait l’engin, et celui-ci ne s’arrêtait qu’une fois la fréquence trouvée.

L’avantage de cette évolution ? Finis les grésillements et autres voix lointaines ou étouffées qui parasitaient jusqu’alors la bande FM entre deux « vraies » stations – le mot station avait même ici le sens de stationnement, soit une pause sur un parcours… Ne subsistent plus désormais que les fréquences claires et nettes et les programmes qui vont avec. Entre chacune d’elles, le silence de la recherche automatique interrompu au pire par quelques bips. Tel l’agneau de la fable, l’auditeur était ainsi invité à se désaltérer dorénavant dans le seul courant des ondes pures.

Or cette absence de choix pose question. Avec la fin des grésillements et des voix chuchotantes, ce sont toute la surprise et la curiosité des interstices inattendus et des rencontres fortuites qui s’en sont allés. Il n’y aura plus de molettes qui tournent et qui soudain s’arrêtent, plus de « Be kind, rewind » pour revenir tendre l’oreille vers des sons, des voix ou des mots surgis à l’improviste. Il n’y aura plus que des doigts qui impulsent et qui attendent un bon vouloir présélectionné.

De l’école buissonnière au cursus fléché : est-il seulement utile d’en rajouter ?

Écrit par Anthokadi

Publicités

One Response to L’amie molette

  1. Reivax dit :

    Pas besoin de signature à la fin de l’article, le style Anthokadi est perceptible dès la première phrase !

    Sympa ce petit article en tout cas. Mais sinon, digitale ou analogique, chez moi les grésillements persistent quelle que soit la fréquence : la faute au mec qui a volé l’antenne de ma twingo et à cette saleté de scotch qui arrive jamais à faire tenir le fil de ma chaine hi-fi :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :