L’émotion comme un boomerang

Un ami attire mon attention sur un détail qui l’a marqué, en regardant une vidéo : « J’ai l’impression que le chanteur étouffe un sanglot sur la fin. Connaissant le contexte d’écriture de ce morceau, ça me fout les larmes aux yeux. « 

Les plus attentifs auront reconnu Sako, auteur et co-interprète de la chanson de Julie Zenatti dont je parlais hier. [Un jour, ce blog sera réellement devenu mon journal intime, et je raconterai la place qu’a eu cet artiste dans ma vie. En attendant…]

Quand j’ai reçu l’email, j’ai regardé le live : je n’ai pas su quoi en penser. Sako semble effectivement avoir du mal à sortir cette dernière phrase, mais peut-être est-il essoufflé ? Après tout, il est sur scène, un endroit qu’il affectionne, et son plaisir d’être là se lit sur le sourire qu’il arbore dans les premières secondes de la vidéo.

Puis je me suis souvenu d’une passionnante discussion entre le neuroscientifique Daniel Levitin et le musicien David Byrne. Ce dernier expliquait le phénomène suivant : « [If it is well written, the song] that you have written will regenerate in yourself the emotions that you want to express. So you’ll end up with the feeling that you want to express.« 

C’est peut-être ce qui arrive à Sako. Devant cette foule espagnole qui ne comprend pas ses paroles, Sako se retrouve seul, seul face aux souvenirs qu’il évoque. Peut-être qu’il connait la chanson samplée, et qu’il sait que derrière une belle promesse – « I will bring you flowers, in the morning » – peut se cacher un triste désespoir.

Et peut-être que c’est bien un sanglot que Sako étouffe, submergé par l’émotion. Une émotion qu’il pensait diffuser, pas recevoir comme un boomerang.

Écrit par Rémi

Publicités

7 Responses to L’émotion comme un boomerang

  1. Julien dit :

    En attendant :)

  2. Fred dit :

    Eh ben il fait plaisir le père Sako sur cette vidéo ! J’ai jamais vraiment suivi ce qu’ils avaient fait depuis leur premier album…A tort ??

  3. Rémi dit :

    Tu n’as pas écouté « Sincèrement » ? En dehors des albums de Chiens de Paille, il y avait des trucs très bien sur leur street-album (d’où est extrait ‘J’ai plus l’temps’)… et dans le genre incontournable, il faut que tu écoutes son couplet sur l’album de Grems. Le morceau s’appelle ‘Le pessimiste’, ça devrait te plaire :)

  4. Rémi dit :

    Je viens de voir que le morceau de Doris n’était plus accessible. J’ai corrigé le lien, le voici : http://www.detailsmatter.fr/blog/doris__flowers_in_the_morning.mp3

  5. Fred dit :

    Oki, c’est noté, vais aller prendre ces projets…J’avais survolé « sincèrement », m’attendant à un « Mille et un fantômes vol.2″…Maintenant que j’ai bien digéré le premier album, vais tendre mes écoutilles vers le reste.

  6. Rub-x dit :

    Salut Rémi,
    Bien que je savais que C2P avait fait se concert en espagne avec Falsalarma je ne connaissais pas du tout cette video… y a t’il aussi le reste du show en video??? Si tu as un lien je suis preneur.

    ps : Concernant ton article je suis quasi certain que « j’ai plus le temps » a été produit par Akhenaton et non par HAL , mais je n’ai pas les credits sous les yeux je ne serais donc pas catégorique sur ce point.

    Peace

  7. Rémi dit :

    Malheureusement, je n’ai vu que cette vidéo du concert.

    Pour Akhenaton, tu as raison, je n’ai pas pris la peine de vérifier, mea culpa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :