Les poissons rouges dans « Total recall »

total_recall.jpg

Réalisé par Paul Verhoeven, le film « Total recall » creuse les thèmes de perte d’identité et de fabrication de souvenirs.

Au trois-quarts du film, Vilos Cohaagen, l’impitoyable administrateur de Mars, brise son aquarium. Les poissons finissent sur le sol, agonisant au milieu des débris de verre. Au delà de la symbolique de cette scène, dont on verra l’écho quelques minutes plus tard avec des humains à la place des poissons, est-ce une coïncidence qu’ils s’agissent de poissons rouges ?

Dans la culture française, on assimile le poisson rouge à la mémoire courte. Est-ce ausi le cas dans la culture anglo-saxone – voire néerlandaise, Verhoeven étant originaire des Pays-Bas ?

Ecrit par Rémi

Publicités

4 Responses to Les poissons rouges dans « Total recall »

  1. SOMNO dit :

    « Memory

    Research by the School of Psychology at the University of Plymouth in 2003 demonstrated that goldfish have a memory-span of at least three months and can distinguish between different shapes, colors and sounds. They were trained to push a lever to earn a food reward; when the lever was fixed to work only for an hour a day, the fish soon learned to activate it at the correct time. »

    http://en.wikipedia.org/wiki/Goldfish

    Ce film fait partie des chocs cinématographiques de mon adolescence.

  2. Rémi dit :

    On m’a insulté le passionné de films qui parle de la mémoire que je suis quand j’ai dit que je n’avais qu’un vague souvenir d’enfance de ce film ; c’est en le revoyant très récemment que cette histoire de poissons rouges m’a interpellé.

    Je pense que le paragraphe de Wikipedia répond indirectement à ma question : si quelqu’un a pris la peine de préciser que les poissons rouges ont de la mémoire, c’est bien qu’ils ont la réputation de ne pas en avoir. CQFD.

  3. SOMNO dit :

    Procédant à une sélection éditoriale de restos suisses pour mon taff, je suis tombé sur celui-là : « N’oublie pas les Poissons Rouges »

    http://www.poissonsrouges.ch

    J’aurais aimé avoir la paternité de ce nom tellement je le trouve génial.

  4. Rémi dit :

    C’est rien de le dire : j’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :