Le home run selon Jakob Nielsen

jakob_nielsen.jpg

Cela va donner raison à ceux qui pensent que je suis un geek qui ne s’assume pas : je viens de finir un livre de Jakob Nielsen, intitulé « Designing web usability : the practice of simplicity« .

L’objet du livre est d’étudier ce qui rend les sites web plus faciles à utiliser. C’est bardé d’exemples, de captures d’écrans, de résultats d’enquêtes et de comparatifs.

Jakob Nielsen ne parle pas de code, de balises, de fonctions. En évitant de rentrer dans des détails propres à la réalisation technique d’un site web, il délivre des analyses claires, générales et toujours d’actualité – le livre date de 1999 ! Il s’applique à suivre lui-même son omniprésent conseil de simplicité.

Dans le chapitre de conclusion, il synthétise les 7 caractéristiques d’un site efficace. Chacune commence par une lettre ; mises bout à bout, elles forment un acronyme : HOME RUN.

Prévenant, Jakob Nielsen pense aux lecteurs résidant en dehors de l’Amérique du nord qui ne connaissent peut-être pas le mot home run. Il prévoit donc un petit encadré pour le leur expliquer.

À sa place, j’aurais essayé de résumer le principe du home run dans une partie de baseball. Cela m’aurait permis de partager une petite information avec mes lecteurs qui ignoraient ce qu’était un home run. Ainsi, à travers cette anecdote hors-sujet, ils auraient pu comprendre la référence utilisée, et entrer dans la connivence…

Mais je ne suis pas Jakob Nielsen. Conscient que son acronyme est davantage une astuce mnémotechnique qu’une métaphore profonde, Jakob Nielsen se contente d’expliquer qu’un home run, c’est « une bonne chose, quelque chose que l’on cherche à atteindre au baseball » ! C’est tout ! Et il a bien raison : si quelqu’un n’a jamais entendu le mot home run avant, la meilleure des explications ne suffirait pas à rendre l’acronyme facile à retenir.

Ne serait-ce que par cet exemple de pragmatisme et de lucidité mêlées, ce livre aura été sacrément instructif.

Thank you Jakob.

Ecrit par Rémi

Publicités

5 Responses to Le home run selon Jakob Nielsen

  1. Catharsis dit :

    Tu m’as donné envie de le lire. Geek.

  2. Rémi dit :

    Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je sens que ça ne va pas t’emballer…

  3. Glorb dit :

    Ce mec est une abomination. Il a pourri flash pendant des années en l’assimilant à du fluo qui clignote en popup.

    Souvients toi JB, Jean François Couchot, les cours de Flash et particulièrement le cours : Pourquoi il ne faut pas utiliser flash car c’est le mal absolu. Bon bah c’est Jakob derrière.

  4. Rémi dit :

    Il n’aborde pas Flash dans ce bouquin, et je ne sais pas ce qu’il en dit par ailleurs, mais de ce que je vois, Flash est une technologie qui fait plaisir aux créateurs et aux éditeurs de sites, pas aux utilisateurs. Et j’ai bossé dans une agence qui ne bossait qu’avec Flash, hein, je connais un peu…

  5. Glorb dit :

    je pense que flash peut être un truc fabuleux comme un truc bien foireux, tout dépend de l’utilisation qui en est faite. C’est pas une fin en soi. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :